PGS : un smartphone dans un corps de Nintendo 3DS, sous Android et Windows 10

    Partagez
    avatar
    CRT Mascotte

    Messages : 40
    Points : 118
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 29/12/2016
    Age : 26

    PGS : un smartphone dans un corps de Nintendo 3DS, sous Android et Windows 10

    Message par CRT Mascotte le Lun 16 Jan - 10:18

    Difficile d’imaginer ce Portable Gaming System (PGS). L’engin est sorti tout droit de l’esprit (un peu tordu) d’une entreprise qui regrettait sûrement amer-ment le Sony Xperia Play. Ils viennent de créer un hybride : un PC portable sous Windows 10 allié à un smartphone sous Android.

     

    Android 6.0 et Windows 10

    En réalité les deux OS fonctionnent simultanément. Android 6.0 et Windows 10 peuvent tourner en même temps, avec un Intel Atom x7-Z8750 (2,56 GHz) pour Windows 10 et un MediaTek Helio X20 (2,5 GHz) pour Android. L’engin dispose d’un design avec une partie coulissante grâce à un système de charnière qui permet l’utilisation d’un second plus petit écran HD de 3,2 pouces, on retrouve également des boutons pour fournir une expérience « gamepad« .

    Evidemment, le format fait penser à la Nintendo 3DS. Ce système de charnière pourrait s’avérer fragile avec le temps. Nous avions déjà rencontré ce système sur le HTC Desire Z.

    Comme vous pouvez le voir, ils ont prévu deux versions. La version « Hardcore » intègre un écran principal de 5,9 pouces avec une définition Full HD , le tout dispose d’une batterie interne de 6800 mAh. La version « Lite » intègre un écran de 5,5 pouces en définition HD. 

     

    Une arrivée prévue pour le second trimestre 2017

    La PGS est disponible en pré-commande avec une livraison prévue au début du deuxième trimestre de 2017 en trois variantes. La version Hardcore est proposée à un prix de 319 dollars (285 euros), la version Hardcore Titanium à 599 dollars (536 euros) alors que la PGS Lite est à 259 dollars  (environ 231 euros). Vous pouvez les retrouver sur le site officiel, où vous se trouvent d’autres virtuels de la machine. Mais… ce projet a de fortes chances ne jamais voir le jour, l’équipe est inconnue au bataillon (très peu d’informations disponibles), et nous n’avons vu aucune machine fonctionnelle jusqu’à maintenant.

    Méfiance, ne pré-commandez pas cette machine

    Ce qui nous fait douter est la quantité de promesses de ces hybrides. Les caractéristiques semblent plutôt justes pour un PC, l’équipe de PGSLab annonce une compatibilité avec « tous les jeux PC », néanmoins le processeur Intel Atom x7-Z8750 contient un GPU intégré très loin de pouvoir faire tourner les derniers jeux. Cette solution a l’avantage d’être fanless, elle ne nécessite aucun ventilateur (ce qui ne l’empêche pas de chauffer, dans un si petit châssis).
    Nous avons également quelques doutes concernant l’épaisseur annoncée de la machine, qui sera sans doute plus importante (si l’appareil voit vraiment le jour). Nous avons du mal à concevoir que 15 millimètres puissent abriter une si grosse batterie, deux écrans ainsi que des contrôleurs.



    Lien Youtube
    Chaine Youtube FrAndroid
    Cela reste néanmoins une machine nomade intéressante, elle pourrait abriter des solutions de cloud gaming, ainsi que quelques jeux et de bonnes performances pour un système Android. Par contre, nous doutons de la pertinence du double système, Windows 10 n’apporte pas grand chose sur une machine si portable. Enfin, excepté si la machine peut se connecter à un écran, mais sa connectique est très loin d’être aussi complète que celle d’un PC portable. 
    Bref, grande méfiance.

      La date/heure actuelle est Mar 27 Juin - 10:43